Binns, Patrick George

 Patrick George Binns, premier ministre de l'ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD (Weyburn, Sask., 8 oct. 1948). Pat Binns fréquente d'abord les écoles de la Saskatchewan, puis étudie à l'Université de l'Alberta, où il obtient un baccalauréat ès arts en économie et en sciences politiques (1969), puis une maîtrise en développement communautaire (1971). Après l'obtention de son diplôme, il occupe brièvement un poste d'agent de développement dans la région du PETIT LAC DES ESCLAVES (dans le nord de l'Alberta). En 1972, il s'établit dans l'Île-du-Prince-Édouard comme fonctionnaire du conseil de développement rural. À ce titre, il coordonne la mise sur pied et l'administration des centres de services régionaux, dans l'est de la province.

De 1978 à 1983, il est député provincial de la quatrième circonscription du comté de Kings ainsi que ministre des Affaires municipales, du Travail et de l'Environnement (1979) et ministre des Affaires communautaires (1980) sous le premier ministre John Angus MACLEAN, puis ministre des Pêches (1982-1983) et ministre de l'Industrie (1983) sous le premier ministre James LEE. Il se lance alors en politique fédérale, remportant le siège de l'est de Cardigan lors de la victoire écrasante des Conservateurs de Brian MULRONEY en 1984. Il est alors secrétaire parlementaire du ministre des Pêches et Océans.

Battu aux élections de 1988, Pat Binns travaille ensuite à divers projets dans le secteur privé. Binns se lance dans l'agriculture dans le comté de Kings et devient également président d'Island Bean ltée, entreprise spécialisée dans la transformation et la vente de fèves, de pois et de produits spéciaux. Il est également consultant principal chez Pat Binns & Associates, aidant de ses conseils des projets et des petites entreprises des secteurs de l'agriculture, de la pêche, du tourisme et de la fabrication.

Lors du congrès à la direction du Parti conservateur de l'Île-du-Prince-Édouard, tenu le 5 mai 1996, Pat Binns est élu chef du parti. Aux élections générales du 27 novembre 1996, il est élu député de la 5<sup>e</sup> circonscription (Murray River-Gaspereaux) et devient premier ministre, dirigeant une équipe de 18 Conservateurs dans une Assemblée comptant 27 parlementaires.

Conservateur fidèle à la tradition d'Angus MACLEAN, Binns est déterminé à préserver et à rehausser la vie communautaire rurale de la province insulaire. Il est résolu à garder ouvertes toutes les petites écoles rurales de la province. En plus de s'appuyer sur les industries primaires de l'agriculture et de la pêche, son gouvernement vise à soutenir les PETITES ENTREPRISES ainsi que les nouvelles industries du savoir. Rejetant une récente demande d'emprunt faite par l'empire Irving en vue d'agrandir une usine de boîtes dans le secteur de Borden-Carleton, le gouvernement Binns continue de manifester sa préférence pour les petites entreprises. Au cours des élections provinciales de 2003, le Parti conservateur de Binns bat les libéraux sous la direction de Robert GHIZ et maintient son statut de gouvernement officiel de l'Île-du-Prince-Édouard.

Au cours des années suivantes et jusqu'aux élections de 2007, le gouvernement de Binns continue de miser sur sa politique de bonne gouvernance, contrairement aux libéraux de Ghiz, qui misent sur le changement. En fin de compte, les politiques des libéraux relatives à l'augmentation du financement dans les secteurs des soins de santé et de l'enseignement postsecondaire séduisent de nombreux insulaires. Le 28 mai 2007, les conservateurs de Binns sont battus par les libéraux, ce qui met fin à un règne de 11 ans à la tête du gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard. Robert Ghiz succède à Binns comme premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, et est présentement l'ambassadeur canadien en Irlande.