Bases des Forces canadiennes

Les bases des Forces canadiennes (BFC) logent les unités opérationnelles et les unités de soutien des Forces canadiennes. C'est le ministre de la Défense nationale qui désigne une base, laquelle peut être une garnison de l'armée aussi bien qu'une escadre de la force aérienne. Les Forces canadiennes ont aussi des stations qui sont des bases plus petites à vocation opérationnelle et généralement sans capacité de soutien. Chaque base ou station relève d'un commandement de l'armée, de la marine ou de la force aérienne, selon le cas. Il y aussi des emplacements avancés d'opérations (EAO), des pistes d'atterrissage sans personnel dans le Grand Nord munies de réserves de carburéacteur pour les cas d'urgence ainsi que des stations radar sans personnel ou à personnel réduit déployées d'est en ouest dans le Nord du Canada.

Commandements
Quartier général de la Défense nationale (QGDN), Ottawa

Commandement maritime (COMAR), Ottawa

1re Division aérienne du Canada (1 DAC), Winnipeg

Quartier général du Secteur du Nord des Forces canadiennes (QGSNFC), Yellowknife

Colombie-Britannique
19e Escadre Comox

BFC Esquimalt (Forces maritimes du Pacifique ou (FMARP) l'une de deux bases navales

Alberta
4e Escadre Cold Lake

BFC Edmonton

BFC Suffield

Saskatchewan
15e Escadre Moose Jaw

Manitoba
17e Escadre Winnipeg

BFC Shilo

Ontario
1re Escadre/BFC Kingston

BFC Petawawa

8e Escadre Trenton

BFC Leitrim

16e Escadre/BFC Borden

22e Escadre North Bay

Québec
3e Escadre Bagotville

BFC Montréal

BFC Valcartier

Nouveau-Brunswick
BFC Gagetown

Nouvelle-Écosse
12e Escadre Shearwater

BFC Halifax (Forces maritimes de l'Atlantique ou FMARA, l'une des deux bases navales)

14e Escadre Greenwood

Terre-Neuve
5e Escadre Goose Bay

SFC St. John's

9e Escadre Gander

Territoires du Nord-Ouest
SFC Alert

On compte 11 stations radar auxiliaires à personnel réduit et 36 stations radar auxiliaires sans personnel déployées le long du Système d'alerte du Nord, autrefois appelé réseau d'alerte avancé (DEW) et réseau supplémentaire d'alerte d'Inuvik à Bagotville. On compte au Canada deux campus du Collège militaire royal du Canada (CMR): un à Kingston en Ontario et l'autre le Collège militaire royal Saint-Jean (CMR St-Jean), à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. On compte des unités de la Réserve dans chaque grande ville et dans la plupart des petites villes du Canada. Les emplacements avancés d'opérations sont situés à Inuvik (T.-N.-O.) à Ranklin Inlet et à Iqualuit, au Nunavut.

Voir aussi FORCES ARMÉES; BORDEN, BASE DES FORCES CANDIENNES.