Barnard Franklin Bentall, auteur-compositeur-interprète (Toronto, mars 1956). Benjamin d'une famille de quatre enfants, Bentall grandit à Calgary. Son père, Howard, est pasteur de l'église First Baptist de la ville et sa mère, Shirley, est la première femme à présider la Fédération baptiste du Canada. On doit au cabinet d'architecte de son grand-père, l'ingénieur Charles Bentall, plusieurs bâtiments importants de l'Ouest canadien.

Avec son ami d'enfance Gary Fraser, Bentall compose des chansons qui s'inspirent de Bob Dylan, de The Band et de Neil Young. Vers la fin des années 1970, il prend comme pseudonyme Brandon Wolf et enregistre pour la compagnie de disques A&M un mini-album qui ne connaît que peu de succès. Avec les anciens musiciens de Brandon Wolf - Colin Nairne (guitares) et Jack Guppy (batterie) - Bentall forme un nouveau groupe, The Legendary Hearts (nommé d'après un album de Lou Reed). Le groupe comprend également Cam Bowman (claviers) et Barry Muir (basse). En 1987, un album homonyme sorti chez Epic se vend à plus de 100 000 exemplaires, ce qui vaut au groupe de recevoir un prix Juno comme meilleur nouveau groupe de l'année.

Renommés pour leurs performances dynamiques sur scène, Bentall et Legendary Hearts attirent un public canadien enthousiaste et fidèle. Leurs albums Lonely Avenue (1990), Ain't Life Strange (1993) et Gin Palace (1995) réalisent tous un nombre de ventes qui leur mérite des disques or ou platine, et certaines de leurs chansons, telles que « Life Could Be Worse », « Do Ya » et « Oh Shelley », passent régulièrement à la radio. Les musiciens de The Legendary Hearts qui jouent avec Bentall sur Greatest Hits (1996) sont Nairne, Guppy, Mike Crozier (guitare) et Dave Reimer (basse). L'album Till Tomorrow, qui comprend treize chansons, est lancé à la fin de 1997.

Bentall sort quelque peu de l'industrie de la musique et achète une exploitation bovine. Il continue de se produire de temps en temps dans un contexte acoustique. Il sort l'album Gift Horse sous son propre nom en 2006. Jim Cuddy, de Blue Rodeo, produit une partie de l'enregistrement. Le romancier canadien Guy Vanderhaeghe, auteur de The Last Crossing coécrit une des chansons; participe aussi à l'album le fils de Bentall, Dustin, artiste de studio d'enregistrement de style country alternatif. The Inside Passage suit en 2009. L'album, enregistré et produit par John Ellis (producteur de Ridley Bent, Be Good Tanyas et Dustin Bentall) dans ses Studios Nashcroft, comprend Daniel Lapp au violon, à la trompette et au piano, Rob Becker à la basse et Geoff Hicks à la batterie, et est inspiré par les souvenirs de vacances d'été de Bentall avec sa famille sur la côte Ouest. Son huitième album enregistré en studio, Flesh & Bones, est sorti en 2012.