Barbara Ann Scott, patineuse artistique (Ottawa, 9 mai 1928 - Amelia Island, É.U., 30 septembre 2012). Scott compte parmi les athlètes dont les Canadiens se souviennent le plus. Elle doit sa notoriété à la médaille d'or qu'elle a remportée lors des épreuves de patinage en style libre aux jeux Olympiques de 1948, à Saint-Moritz. À peine âgée de neuf ans, elle s'entraîne déjà sept heures par jour. Un an plus tard, elle devient la plus jeune athlète canadienne à remporter une médaille d'or aux figures imposées. Elle est championne canadienne de catégorie senior de 1944 à 1948, championne nord-américaine de 1945 à 1948 et championne européenne et mondiale en 1947 et en 1948. La médaille d'or qu'elle obtient aux Olympiques lui confère une très grande célébrité. À Ottawa, elle est adulée du public et reçoit une multitude de cadeaux. Elle est prisée par les médias. En 1945, en 1947 et en 1948, Scott reçoit le trophée Lou Marsh décerné à l'athlète canadienne de l'année.

De 1949 à 1954, elle évolue au sein des Hollywood Ice Revues, une troupe professionnelle de spectacles sur glace. À sa retraite, elle se consacre à l'élevage de chevaux d'exposition et, vers l'âge de 45 ans, elle se classe parmi les meilleures cavalières des États-Unis. Scott reçoit le titre d'Officier de l'Ordre du Canada en 1991 et est intronisée au Temple de la renommée des sports du Canada en 1995.