Arthabaska

Arthabaska, QC, fait partie de la ville de VICTORIAVILLE. localité non constituée dans la ville de Victoriaville au Qc. Arthabaska vient du mot Cree « Ayabaskaw », qui veut dire « place des joncs et des bruants ». Ce nom est aussi celui de la municipalité régionale de comté créée en 1982 et dont Victoriaville fait partie.

Le fondateur d'Arthabaska, Charles Beauchesne, y arrive en 1834 et est impressionné par la taille des arbres et la qualité du sol. Les premières entreprises produisent de la potasse et du sirop d'érable. L'installation du Couvent d'Arthabaska (1870), du Collège commercial d'Arthabaska (1872) et du Collège St-Joseph (1905) fait de cette ville un centre culturel et scolaire. C'est ici que Wilfrid LAURIER commence sa carrière de juriste en 1867. La résidence qu'il avait construite au début de sa carrière est maintenant un site historique national (désigné en l'an 2000) qui a été converti en musée. Arthabaska est aussi le lieu de naissance du peintre Marc-Aurèle de Foy SUZOR-CÔTÉ, dont la carrière est lancée avec l'appui de Laurier. En 1882, on trouve à Arthabaska des manufactures de cigares, des tanneries, des minoteries et des scieries. La fabrication de meubles apparaît vers 1948. Arthabaska est située au coeur d'une région laitière et de transformation du bois d'oeuvre, et est connue comme la « capitale des Bois-Francs ».