Enfance et La leçon de piano

Anna Paquin naît à Winnipeg. Sa mère, Mary Paquin, une Néo-Zélandaise, est professeure d’anglais. Son père, Brian Paquin, est un professeur d’éducation physique de Winnipeg. Lorsqu’Anna a quatre ans, la famille déménage dans la ville natale de sa mère, Wellington, en Nouvelle-Zélande, où Anna profite d’une enfance active qui inclut la gymnastique, le ballet et la natation, ainsi que des cours de musique. Elle ne possède aucune expérience comme comédienne lorsqu'elle décide d’accompagner sa sœur aînée à une audition ouverte pour La leçon de piano (1993) de Jane Campion, audition qui attire 5 000 jeunes actrices en devenir. Son interprétation captivante de la fille éloquente et émotionnellement compliquée du personnage de Holly Hunter est chaleureusement accueillie et vaut une nomination aux Golden Globes, ainsi qu’un Oscar de la meilleure actrice secondaire à la jeune actrice de 11 ans, ce qui en fait la deuxième plus jeune interprète à recevoir cet honneur.

Après sa percée spectaculaire, les parents d’Anna Paquin veulent la protéger des écueils de la gloire. Ils continuent donc à l’élever en Nouvelle-Zélande, où elle fréquente Hutt Intermediate School et Wellington Girls’ College. Cependant, en 1995, après le divorce de ses parents, elle déménage à Los Angeles avec sa mère.

Début de carrière cinématographique, carrière sur scène et formation

Anna Paquin fréquente l’école privée Windward à Los Angeles et commence à figurer dans des longs métrages. Même si elle donne la réplique à Jeff Daniels et à une formation de bernaches du Canada dans le film familial Le premier envol (1996), la grande partie de son travail est celui d’actrice de second rôle dans de longs métrages hollywoodiens, notamment Jane Eyre (1996) de Franco Zeffirelli, Amistad (1997) de Steven Spielberg, À la rencontre de Forrester (2000) de Gus Van Sant et Presque célèbre (2000) de Cameron Crowe.

Après avoir obtenu son diplôme de Windward, elle fréquente l’Université Colombia, mais quitte ses études après une année pour poursuivre à temps plein sa carrière d’actrice. Elle travaille aussi de façon ininterrompue off Broadway, une expérience qu’elle décrit comme étant « un défi créatif et très motivant… Les diverses accolades que j’ai reçues pour ce travail me paraissent plus importantes que l’Oscar que j’ai gagné lorsque j’étais enfant, puisque j’ai vraiment travaillé pour les mériter. Il ne s’agissait pas simplement d’un coup de chance. » Ces accolades incluent une sélection aux prix Drama Desk pour sa performance dans la pièce The Glory of Living de Rebecca Gilman, réalisée par Philip Seymour Hoffman.

Carrière cinématographique et à la télévision depuis 2000

Anna Paquin accède à la gloire mondiale en interprétant le mutant Malicia dans la série de films à grand succès X-Men : X-Men (2000), X-Men 2 (2003) et X-Men : L’affrontement final (2006). Entre le tournage de ces films, elle apparaît dans des productions indépendantes comme Buffalo Soldiers (2001), avec Joaquin Phoenix; La 25e heure (2002) de Spike Lee, avec Edward Norton et Barry Pepper; la réalisation de Noah Baumach salué par la critique Les Berkman se séparent (2005), avec Jeff Daniels et Jesse Eisenberg; et le film Margaret (2011) de Kenneth Lonergan, dans lequel Matt Damon donne la réplique à Mark Ruffalo. Ce film, tourné en 2005, mais mis en veilleuse à cause de poursuites entre le réalisateur et le studio au sujet de l’édition finale, reçoit des critiques dithyrambiques et Anna Paquin remporte plusieurs prix grâce à sa performance, y compris le prix de l’actrice de l’année des London Critics Circle Film Awards en 2012.

En 2006, Anna Paquin agit à titre de productrice exécutive de Blue State, une comédie romantique à petit budget réalisé par son frère Andrew et dans lequel elle interprète le rôle principal. Elle est également sélectionnée pour des prix Emmy, Golden Globe et Screen Actors Guild pour sa performance dans le film primé d’Yves Simoneau Enterre mon cœur à Wounded Knee (2007) du canal HBO, avec August Schellenberg dans le rôle de Sitting Bull et Colm Feore dans le rôle du général Sherman.

En 2008, l’actrice obtient le rôle de Sookie Stackhouse dans la série vampire True Blood, au canal HBO, pour lequel elle reçoit, la même année, le prix Golden Globe de la meilleure actrice d’une série dramatique télévisée. Adaptation de la série La communauté du Sud de l’auteure Charlaine Harris, cette satire allégorique devient un culte avec des partisans fervents, et est sélectionnée par le Screen Actors Guild pour la performance exceptionnelle par un ensemble de série dramatique en 2010. La série est aussi nommée programme télévisé de l’année à l’American Film Institute Awards en 2010 et reçoit un prix People’s Choice en 2010 et en 2013.

Après la fin de True Blood en 2014, Anna Paquin reprend son rôle de Malicia dans X-Men : Jours d’un avenir passé (2014), prête sa voix au film Le bon dinosaure (2015), et apparaît dans l’adaptation de Roots (2016) de l’auteur Alex Haley, du History Channel et de Crave TV. Elle est également très présente à la télévision de la CBC, tenant la vedette dans la série dramatique criminelle Bellevue (2017-) et donnant la réplique à Sarah Gadon et Paul Gross dans Alias Grace (2017) de l’auteure Margaret Atwood, adapté par Sarah Polley at Mary Harron.

Anna Paquin joue aux côtés d’Al Pacino et de Robert De Niro dans L’Irlandais (2018) de Martin Scorsese, un film au sujet d’un tueur à gages et gangster qui aurait peut-être tué Jimmy Hoffa.

Vie privée

Anna Paquin se fiance avec son partenaire dans True Blood, Stephen Moyer, en août 2009. Le couple se marie à Maui en août 2010. Ils ont des jumeaux – un fils prénommé Charlie et une fille prénommée Poppy – en septembre 2012.

L'actrice se déclare comme étant bisexuelle en avril 2010, alors qu’elle appuie la campagne Give a Damn qui vise l’égalité pour la communauté LGBTQ. Lors d’une entrevue en 2012 avec la revue Zooey, elle décrit son orientation sexuelle comme un « moindre détail biographique » et dit qu’elle a affirmé son identité afin de défendre les droits de la communauté LGBTQ. « Si on parle d’une cause de manière significative, il faut identifier ce que cette cause signifie pour soi », explique-t-elle. « Pour une personne bisexuelle, il ne s’agit pas de genre. Ce n’est pas ce qui décide vers qui elle sera attirée. » Dans une entrevue avec Larry King en 2014, elle se décrit comme étant une mère bisexuelle qui vit un « mariage monogame heureux ».

Prix

  • Meilleure actrice dans un second rôle (La leçon de piano), prix Los Angeles Film Critics Association (1993)
  • Meilleure actrice dans un second rôle (La leçon de piano), prix Film Critics Circle of Australia (1994)
  • Meilleure actrice dans un second rôle (La Leçon de piano), prix Oscar (1994)
  • Meilleure prestation d’un ensemble (Les Berkman se séparent), prix Gotham Independent Film (2005)
  • Meilleure actrice dans un second rôle, long métrage ou minisérie (Enterre mon cœur à Wounded Knee), prix Online Film and Television Association (2007)
  • Meilleure interprétation féminine dans une série dramatique télévisée (True Blood), Golden Globes (2009)
  • Meilleur ensemble, télévision (True Blood), prix Satellite (2009)
  • Meilleure actrice dans une série dramatique (True Blood), prix Satellite (2009)
  • Meilleure actrice dans une série dramatique (True Blood), prix Women’s Image Network (2011)
  • Meilleure actrice (Margaret), Village Voice Film Poll (2011)
  • Meilleure actrice (Margaret), prix International Cinephile Society (2012)
  • Actrice de l’année (Margaret), prix London Critics Circle Film (2012)