Anderson, Pamela

Pamela Denise Anderson, actrice, mannequin, réalisatrice (Ladysmith, Colombie-Britannique, 1er juillet 1967). Pamela Anderson grandit à Comox en Colombie-Britannique, où elle fréquente une école secondaire, et s'installe à Vancouver en 1988. Au cours de l'été 1989, alors qu'il est peu probable qu'elle fasse carrière à Hollywood, Pamela Anderson est « découverte » dans la foule pendant un match de football des BC Lions par un caméraman de télévision qui affiche son image sur l'écran du stade. Elle porte un tee-shirt publicitaire pour la marque de bière Labatt et, après le match, la compagnie lui offre un contrat pour promouvoir ses produits. Suit une offre pour poser pour le magazine Playboy. Dès lors, elle apparaît sur la couverture du magazine plus souvent que toute autre femme.

En s'installant à Los Angeles, Pamela Anderson trouve bientôt du travail dans la comédie de situation populaire Home Improvement dans le rôle de Lisa, la fille de Tool-Time. Cependant, c'est la série Baywatch (trad. Alerte à Malibu), dans laquelle elle joue le rôle de la sauveteuse C.J. Parker (1992-1997), qui fait de Pamela Anderson la sex-symbol des années 1990. Pendant la durée de l'émission, Alerte à Malibu est un phénomène international (l'émission est vendue dans 140 pays et chaque épisode est regardé par un milliard de personnes) qui fait connaître partout le style de vie californien décontracté, et Anderson devient la pinup numéro un dans le monde. En 1995, elle fait la couverture du magazine Maclean's dont le titre est : « La Canadienne la plus célèbre de la planète? »

Sa tentative de jouer dans un film lui vaut le prix Razzie pour Barb Wire (1996) qui remporte moins de succès commercial que prévu. P. Anderson revient alors à la télévision où elle tient le rôle d'une détective privée invraisemblable dans la série V.I.P., qu'elle réalise et qui tient l'écran de 1998 à 2002. Par la suite, elle fait des apparitions éclairs dans Scooby-Doo (2002), Scary Movie 3 (2003; trad. Film de peur 3), et Borat: Cultural Learnings of America for Make Benefit Glorious Nation of Kazakhstan (2006; trad. Borat) dans lequel elle interprète son propre rôle. On lui doit le doublage de la série animée Stripperella (2002-2003) et elle est de plus la vedette de la série de courte durée Stacked (2005-2006). En 2004, sort son roman, Star, récit biographique d'un rédacteur anonyme, finement déguisé en livre de fiction, puis, en 2005, paraît une suite, Star Struck.

Reconnaissable immédiatement, Pamela Anderson est une figure polarisante. Réincarnation des années 1990 des icônes des années 1950 telles que Marilyn Monroe et Jayne Mansfield, elle devient une icône de la culture populaire moderne, un sex-symbol manifestement fabriqué, célèbre pour ses « améliorations » physiques. Elle est également une femme de carrière consciente des médias qui obtient un succès phénoménal dans l'industrie du divertissement malgré son manque de talent qu'elle reconnaît elle-même. Pamela Anderson se sert de sa célébrité pour aider les causes publiques. Elle est une membre active de l'organisation pour la protection des animaux People for the Ethical Treatment of Animals. Elle est intronisée à l'Allée des célébrités canadiennes en 2006.